Affaire Sophie Le Tan : la nouvelle version de Jean-Marc Reiser

Jean-Marc Reiser était silencieux depuis son arrestation, il y a trois semaines. Le principal suspect dans la disparition de Sophie Le Tan a été entendu sur l'affaire vendredi 5 octobre, à Strasbourg (Bas-Rhin).

France 3

Serait-ce un changement de stratégie ? Le principal suspect dans la disparition de Sophie Le Tan restait mutique depuis son arrestation. Mais Jean-Marc Reiser a été entendu pendant plus de six heures, vendredi 5 octobre, entre les murs du palais de justice de Strasbourg (Bas-Rhin), répondant point par point aux questions des magistrats.

Une version inédite

La version qu'il avance cette fois change : désormais Jean-Marc Reiser affirme connaître Sophie Le Tan. Ils étaient camarades de faculté et à l'occasion d'une blessure à la main, elle serait venue chez lui pour se soigner. Selon l'homme, cela expliquerait les traces de sang de la jeune femme retrouvées dans la baignoire.

Il continue de nier toute implication dans sa disparition, ce que regrette Gérard Welzer, l'avocat de la famille de la victime. "Nous aurions aimé que monsieur Reiser dise où est Sophie, car en mentant, en niant des charges qui ne sont pas niables, monsieur Reiser aggrave la douleur de la famille." Vendredi 5 octobre, des soutiens se sont réunis en espérant des réponses. Cela fait près d'un mois que la jeune fille a disparu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sophie Le Tan
Sophie Le Tan (France 2)