Affaire Omar Raddad : l’enquête sur une nouvelle piste ?

Publié Mis à jour
Affaire Omar Raddad : l’enquête sur une nouvelle piste ?
FRANCE 2
Article rédigé par
E. Pelletier, N. Perez, M. Lecointre, P. Juvigny, S. Ripaud - France 2
France Télévisions

Omar Raddad, jardinier marocain condamné pour le meurtre de sa patronne en 1991, puis gracié en 1998, reste aujourd’hui le seul auteur du crime, aux yeux de la justice. 

L’affaire du meurtre de Ghislaine Marchal va peut-être connaître un rebondissement. Seul auteur du crime, aux yeux de la justice, Omar Raddad, jardinier marocain, fait face à une nouvelle étape dans sa tentative de réhabilitation. Devant la commission d’instruction, son avocate met en avant une "enquête cachée" menée dans les années 2000. Les gendarmes avaient alors obtenu les confidences d’une informatrice jugée crédible. 

La piste d’un cambriolage mortel 

Cette femme évoque la piste d’un cambriolage mortel, commandité par des malfaiteurs de la région. "Elle désigne particulièrement deux frères. Dont l’un est décrit comme dangereux", détaille jean-Michel Décugis, journaliste au Parisien et auteur du livre Ministère de l’Injustice. Pourquoi cette enquête a-t-elle été abandonnée ? La défense souhaite des réponses. À 59 ans, Omar Raddad clame toujours son innocence. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.