Deliveroo : les livreurs exigent un salaire minimum

Les livreurs s'élèvent contre la baisse de leur rémunération et appellent au boycott de la marque.   

France 3

Ils se sont donné rendez-vous mercredi 7 août sur la place de la République, à Paris. Quelques centaines de livreurs à domicile klaxonnent. Ils veulent bloquer des restaurants qui utilisent la plateforme anglaise Deliveroo pour livrer leurs clients. "Une dizaine de commandes n'ont pas été prises mais on va rester quand même ici pendant 10 minutes. La gérante a fermé l'application", explique un livreur. 

Une grille tarifaire revue à la baisse

Par petits groupes, les livreurs demandent aux restaurateurs de fermer l'application Deliveroo sur leurs tablettes pour bloquer les livraisons, afin de protester contre la nouvelle politique tarifaire du groupe. "C'est une commande à trois euros. Tu viens au restaurant, tu attends 10 minutes, et dès que tu arrives chez le client, tu montes au cinquième étage pour trois euros", déplore un livreur. Le tarif minimum de 4,70 euros pour chaque course est supprimé.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Un livreur de Deliveroo. 
Un livreur de Deliveroo.  (GERARD JULIEN / AFP)