Cet article date de plus d'un an.

Vidéo "On a été victimes d'un trafic d'enfants" : l'histoire incroyable de Carmen Maria Vega

Publié
Durée de la vidéo : 6 min.
Adoptée à l'âge de 9 mois, elle a voulu retrouver sa mère biologique. Elle s'est rendu compte qu'elle et ses parents adoptifs avaient en fait été victimes d'un trafic d'enfants. La chanteuse Carmen Maria Vega raconte.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Adoptée à l'âge de 9 mois, elle a voulu retrouver sa mère biologique. Elle s'est rendu compte qu'elle et ses parents adoptifs avaient en fait été victimes d'un trafic d'enfants. La chanteuse Carmen Maria Vega raconte.

"Je leur dis frontalement, je dis : 'Bah écoutez les parents, désolée, il semblerait que vous m'ayez achetée.'"

Carmen Maria Vega a été adoptée à l'âge de 9 mois par une famille française. En 2011, elle décide de partir au Guatemala, son pays d'origine, sur les traces de sa mère biologique. Avant son départ, elle entre en contact avec Vincent Simon, le porte-parole de l'activiste guatémaltèque Rigoberta Menchu. Avec lui, elle parcourt le pays et va jusqu'au Honduras.

Au fond de moi, je sentais qu'elle n'était pas morte. Donc il fallait ne rien lâcher pour être sûre de savoir où elle était et quelles étaient les raisons de cet abandon.

Carmen Maria Vega

à Brut.

Après 12 jours de recherches, elle finit par découvrir que sa mère vit désormais en Belgique et décide de partir à sa rencontre. Elle découvre alors que celle-ci ne l'a pas abandonnée mais souhaitait la placer temporairement, le temps de trouver un emploi. "C'est juste une mère célibataire dans le besoin, à qui on a retourné la tête quoi", lance Carmen. Enfin, elle découvre également qu'elle et ses parents ont été victimes d'un trafic d'enfants.

Dans "Le Chant du Bouc", Carmen Maria Vega raconte son histoire mais aussi celle du Guatemala. Aujourd'hui, avec d'autres victimes, elle poursuit l'association belge Hacer Puente en justice. "On se rend compte qu'il y a eu 30 000 adoptions en tout et pour tout, et qu'il y a eu 8000 vols", lance-t-elle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.