VIDEO. Musique, gloire et beauté à l'Ehpad : à 73 ans, un résident se donne pour objectif de devenir célèbre

Monsieur Carpentier, alias Kaapi, n'est pas un résident de maison de retraite comme les autres. A 73 ans, il sort le clip de son morceau "Sauvage" avec l'artiste plasticienne Claire Soubrier et le soutien de son Ehpad à Bordeaux.  

Henri Carpentier, alias Kaapi, vient de sortir le clip de sa chanson Sauvage, tourné au sein de l'Ehpad Le Petit Trianon à Bordeaux, où il réside. A 73 ans, son objectif affiché est de devenir célèbre ! "Je veux essayer de devenir quelqu'un de connu, assume-t-il sans complexes. Ça fait un moment déjà que je fais des chansons. Une des dernières que j'ai faites, elle est bien, elle accroche bien."

Le clip est le fruit de sa rencontre avec la plasticienne Claire Soubrier. Au départ, l'artiste était venue à l'Ehpad en résidence artistique, elle photographiait et interviewait les personnes âgées sur leur rapport à la beauté et à la vieillesse. "Lors des prises de vues, j'ai rencontré monsieur Carpentier, qui nous a fait écouter sa musique. Et en fait, on a été vraiment très surpris par la couleur et la qualité de la musique", raconte-t-elle.

Une vidéo tournée avec des résidents

Après son passage à l'Ehpad, Claire Soubrier est recontactée par Kaapi, qui lui propose de tourner un clip. Ancien journaliste radio à l'ORTF, Kaapi avait déjà publié le morceau Sauvage en 1997 sur un album intitulé Ephéméride. L'artiste accepte la proposition et, avec le soutien de l'Ehpad, le duo commence à chercher des financements. "On a monté tout un projet, on a demandé des subventions, on a ouvert une page de financement participatif pour pouvoir réaliser le clip", se remémore-t-elle. 

La vidéo, tournée avec quelques résidents de l'Ehpad, assure un succès à Kaapi auprès des autres pensionnaires. "Ils m'ont encouragé et ils trouvent ça très bien. Ils trouvent ça un peu extraordinaire aussi qu'à un tel âge, on arrive encore à déplacer les murs et les montagnes", se réjouit-il. "Avec un résident comme monsieur Carpentier, qui lorsqu'on l'interroge nous dit : 'mon envie serait de devenir célèbre', dans un Ehpad, c'est vrai que ça détonne, admire Laurent Betato, le directeur de l'établissement. Monsieur Carpentier, en quelque sorte, est une locomotive pour tous nos projets et surtout pour notre philosophie d'accompagnement." 

Ce n'est pas parce que l'on rentre dans un Ehpad que tout est fini, au contraire, tout est possible, tout est réalisable.

Laurent Betato, directeur de l'Ehpad

à franceinfo

L'initiative artistique de Claire Soubrier devrait bientôt être reproduite dans d'autres établissements en Gironde.

Monsieur Carpentier alias Kaapi lors du tournage de son clip \"Sauvage\" en 2019.
Monsieur Carpentier alias Kaapi lors du tournage de son clip "Sauvage" en 2019. (Jeanne Piau)