Sainte-Catherine : une fête populaire en France

Le 25 novembre est synonyme de Sainte-Catherine. Une fête populaire qui doit son nom à Catherine d'Alexandrie.

France 2

Au début des années 1960, les femmes se mariaient en moyenne à 23 ans, contre 36 ans aujourd'hui. Celles qui n'avaient pas trouvé chaussure à leur pied avant l'âge fatidique de 25 ans coiffaient Sainte-Catherine. Il est impossible de dater avec précision l'origine de cette fête, mais elle vient probablement du Moyen-Âge. Elle doit son nom à Catherine d'Alexandrie, vierge et martyre qui aurait vécu au IVe siècle. Autrefois, le 25 novembre, les jeunes filles se rendaient à l'église pour lui adresser une prière. 

Le célibat était auparavant mal perçu

Rester célibataire fut longtemps une infâmie. Pour les femmes, 25 ans représentait une sorte de date de péremption. "Il faut savoir que les vieilles filles étaient mises au ban de la société, car elles étaient de celles qui ne participaient pas à sa reproduction", explique Anne Monjaret, ethnologue au CNRS. Patronne des filles à marier, Sainte-Catherine est aussi celle des couturières. Dans les années 1950, les ateliers organisent pour leurs catherinettes des concours de chapeaux extravagants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des alliances sont échangées lors d\'un mariage à Paris, le 18 septembre 2012.
Des alliances sont échangées lors d'un mariage à Paris, le 18 septembre 2012. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)