"Picsou Magazine" abandonne son gadget en plastique par soucis pour l'environnement

Ce gadget sera remplacé par trois jeux en papier et un contenu considérablement étoffé. 

Un enfant lit \"Picsou magazine\" dans la queue pour l\'Eurostar à la gare londonnienne de Saint-Pancras, le 21 décembre 2010. 
Un enfant lit "Picsou magazine" dans la queue pour l'Eurostar à la gare londonnienne de Saint-Pancras, le 21 décembre 2010.  (BEN STANSALL / AFP)

Adieu coussins péteurs, araignées gluantes et pistolets à eau, vive le cadeau en papier. Une nouvelle formule de Picsou Magazine à paraître mercredi 3 avril, ne proposera plus son traditionnel gadget en plastique, remplacé par des cadeaux-surprises en papier, plus respectueux de l'environnement, a annoncé lundi 1er avril l'éditeur du bimestriel, Disney Hachette Presse. Et ce n'est pas un poisson d'avril.

Par ailleurs, le magasine s'étoffe. Il comptera deux fois plus de pages (304 pages au lieu de 148) et trois cadeaux en papier. 

Un cadeau en plastique depuis 1972

Un gadget en plastique accompagnait chaque numéro du magazine depuis sa création en 1972. Dans le communiqué annonçant sa disparition, Disney Hachette presse se justifie par une volonté de s'inscrire dans la transition écologique. En contrepartie, les jeunes lecteurs découvriront avec le numéro 542, en kiosque mercredi, une nouvelle formule nettement étoffée.

Le bimestriel en a profité pour étoffer ses contenus en bande dessinée (qui grimpent à 240 pages) et renforcer son contenu éditorial, avec notamment une nouvelle section dédiée à la pop culture (cinéma, musique, youtubeurs, jeux vidéo, loisirs...).

Picsou Magazine se vend à plus de 72 000 exemplaires en France en moyenne.