Pharrell Williams et Robin Thicke définitivement condamnés pour avoir plagié Marvin Gaye dans leur tube "Blurred Lines"

Ils devront payer au total près de 5 millions de dollars d'indemnités aux héritiers du chanteur.

Pharrell Williams et Robin Thicke à Fayetteville (Etats-Unis), le 6 juin 2014.
Pharrell Williams et Robin Thicke à Fayetteville (Etats-Unis), le 6 juin 2014. (JAMIE MCCARTHY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Le tube Blurred Lines... est bien un plagiat. Robin Thicke et Pharrell Williams ont été définitivement condamnés pour avoir copié un titre de Marvin Gaye pour composer leur chanson. Ils devront payer au total près de 5 millions de dollars d'indemnités aux héritiers du chanteur, ont rapporté des médias américains, jeudi 13 décembre. Les ayants droit de Marvin Gaye auront le droit à la moitié des recettes futures de Blurred Lines, la chanson la plus vendue dans le monde en 2013.

C'est un juge de Los Angeles qui vient de confirmer l'arrêt rendu en mars par la cour d'appel de Californie. Une décision qui condamnait Robin Thicke et Pharrell Williams pour avoir porté atteinte aux droits d'auteur de Marvin Gaye, décédé en 1984, en reprenant partiellement son titre Got to Give It Up sorti en 1977.

Cet arrêt met un terme à un procès suivi de très près par l'industrie musicale, qui avait vivement critiqué la condamnation du duo en première instance, faisant valoir qu'il y avait des différences flagrantes entre les deux chansons, en particulier les mélodies et les paroles.