Patrimoine : la France accepte de prêter la tapisserie de Bayeux au Royaume-Uni

Emmanuel Macron a donné son accord pour prêter aux Britanniques la tapisserie de Bayeux. Sur 70 mètres de long, elle raconte la conquête de l'Angleterre par Guillaume le Conquérant.

France 3

C'est un trésor finement brodé de fils de laine. Une tapisserie de 70 mètres de long qui raconte l'épopée de Guillaume le Conquérant. Le 14 octobre 1066, à la bataille d'Hastings, les troupes anglaises et normandes s'affrontent sans relâche. Guillaume le Normand mène ses soldats à la victoire, il est sacré roi de l'Angleterre. Ce symbole de l'histoire britannique n'a, jusque là, jamais traversé la Manche. En signe d'amitié, la France pourrait prêter la tapisserie de Bayeux à la Grande-Bretagne.

Un prêt prévu pour 2023

Outre-Manche, le geste est apprécié : "Ce sera intéressant de la voir en vrai", "c'est une période fascinante", commentent des Londoniens. Déjà en 1953, pour le couronnement de la reine Elizabeth II, le Royaume-Uni avait réclamé la tapisserie, sans succès. Cette fois, la France accepte de prêter son trésor. Mais les Britanniques devront attendre 2023 pour pouvoir l'admirer et le voyage sera compliqué, car la tapisserie est, en l'état, trop fragile. Elle sera restaurée pour qu'elle puisse enfin voir l'Angleterre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un morceau de la tapisserie de Bayeux, prise en photo le 30 septembre 2016.
Un morceau de la tapisserie de Bayeux, prise en photo le 30 septembre 2016. (PHOTO JOSSE / AFP)