Notre-Dame de Paris : les politiques partagés sur la reconstruction

Les habitants sont divisés sur l'apparence que devra prendre la cathédrale de Paris après les travaux de reconstruction. Comme eux, les politiques défendent des positions différentes.

FRANCE 3

C'est une question qui n'a pas fini de diviser. La reconstruction de Notre-Dame, quand elle sera enfin possible, après la phase de sécurisation du bâtiment, devrait soulever le débat. C'est déjà le cas. Alors que les habitants sont divisés sur la question, les politiques aussi s'opposent. Selon la journaliste Anne Bourse, en direct du parvis de l'édifice, "les clivages en politique n'ont pas tardé après l'annonce par Édouard Philippe d'un concours international d'architecture (...) Le débat s'est enflammé comme à l'époque de la pyramide du Louvre."

Pour Macron, l'occasion de marcher dans les pas de Mitterrand et Chirac

"Les têtes d'affiche aux européennes sont tout de suite montées au créneau. Jordan Bardella, du Rassemblement national, demande une reconstruction à l'identique, rejetant toute idée de contemporain. François-Xavier Bellamy, Les Républicains, appelle Emmanuel Macron à l'humilité et de ne pas dénaturer l'ancien. À gauche, Raphaël Glucksmann estime qu'il ne faut pas détruire l'âme de Notre-Dame. Le débat ne fait que commencer, mais pour Emmanuel Macron, cette reconstruction est peut-être l'occasion de marcher dans les pas de ses prédécesseurs que furent François Mitterrand et Jacques Chirac", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
La cathédrale Notre-Dame de Paris, le 16 avril 2019.
La cathédrale Notre-Dame de Paris, le 16 avril 2019. (BENJAMIN FILARSKI / HANS LUCAS / AFP)