Noël : la magie de l'ardoise

Le succès planétaire du Télécran, une ardoise magique qui accompagne des générations d'enfants depuis 1959, n'a pourtant pas fait la fortune de son inventeur. Retour sur son histoire particulière.

FRANCE 3

Pour les enfants hyper connectés, c'est un objet un peu mystérieux. Un écran rouge avec deux gros boutons. Bien que pour ces enfants, le Télécran ne semble pas "révolutionnaire", il le fut pour nombre de générations précédentes. Cette ardoise culte a été inventée par un Français, dans son pavillon de la banlieue parisienne. Sophie Hodebert a gardé quelques exemplaires de son enfance. Le Télécran, c'est son père qui l'a créé, dans l'atelier de la maison familiale. Le premier est apparu en 1957. "Il était à la cave, il avait ses petites lunettes, son short. Il bricolait, on l'appelait Geppetto", se souvient-elle.

Un jouet que l'on s'arrachait en France et aux États-Unis

En 1957, son père est électricien dans une usine de métallurgie. C'est là qu'il a l'idée d'utiliser de la poudre d'aluminium pour créer un écran magique. Dans les années 1960, le Télécran devient un jouet à la mode. On se l'arrache en France, mais aussi aux États-Unis. Son inventeur ne connaitra jamais le rêve américain. "Mon père n'a pas pu déposer le brevet pour le monde entier ni pour les États-Unis parce que c'était trop cher", explique-t-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une soixantaine de magasins La Grande Récré doivent fermer en France.
Une soixantaine de magasins La Grande Récré doivent fermer en France. (JEAN-PIERRE MULLER / AFP)