Les invités : "Les invisibles", l’éloge du vivre ensemble

"Les invisibles" célèbrent le lien humain. Ce nouveau film se plonge dans l’univers des femmes SDF. Son réalisateur, Louis-Julien Petit et une des actrices, Déborah Lukumuena, sont les invités du Soir 3.

"Les invisibles" est le nouveau film de Louis-Julien Petit. Une production qui se penche sur le quotidien de femmes SDF et qui s’inspire d’un documentaire. Un film où l’on rit beaucoup. "La comédie était le genre qui allait créer la passerelle entre le spectateur et ce sujet-là que l’on appréhende un peu. La comédie fédère et l’humour, là, envers et contre tout", explique le réalisateur.
Qui sont ces femmes qui jouent à côté des actrices professionnelles ? "Ce sont des femmes qui ont connu la grande précarité ou la rue pour certaines. Je leur ai proposé de mettre leur vérité au service du film. Elles ont mis leur envie leur amour. Moi je voulais faire un film sur l’amour, l’humour et l’humain", ajoute Louis-Julien Petit.

"Aucune préparation"

Après un César pour un rôle dans le film "Divines", Déborah Lukumuena revient sur les raisons qui l’ont poussée à faire ce film. "La manière dont je sélectionne mes projets, c’est : ’qu’est-ce que la lecture me provoque de manière assez épidermique ?’ Je ne ramène pas tout au cérébral ? C’était le caractère unique de ce que cette expérience allait promettre. Un sujet dont je n’étais pas connaisseuse", explique-t-elle. Et d’ajouter : "Avec un réalisateur qui décide de ne faire aucune préparation, aucune répétition, aucune lecture. Et qui décide de nous mettre au contact de femmes, étant beaucoup plus sûres et aguerries sur le sujet. La promesse de vérité qui allait en ressortir m’a excitée."

Le JT
Les autres sujets du JT
Louis-Julien Petit et Déborah Lukumuena.
Louis-Julien Petit et Déborah Lukumuena. (France 3)