Cet article date de plus de cinq ans.

Léonard de Vinci : la folle histoire d'une oeuvre

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Léonard de Vinci : la folle histoire d'une oeuvre
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

France 2 revient sur le Salvator Mundi attribué à Leonard de Vinci et devenu le tableau le plus cher au monde.

Quelques minutes pour dynamiter le marché de l'art. Au téléphone, de mystérieux clients font monter les enchères. Dans la salle, la surprise est totale : 400 millions de dollars pour un tableau de Leonard de Vinci, record mondial. Acquis par Charles Ier, roi d'Angleterre, le tableau tombe peu à peu dans l'oubli. En 1958, un anonyme l'achète pour 50 euros.

Effet boule de neige

Le destin de l'oeuvre bascule en 2005 quand elle attire l'oeil de Robert Simon, collectionneur aguerri, dans un catalogue de vente. Il décide de l'acheter pour moins de 10 000 dollars. Jamais il n'aurait rêvé qu'il soit de la main du maître. Une amie restauratrice au Metropolitan Museum compare l'oeuvre avec la Joconde. Après de nouvelles authentifications, il vend le tableau pour 83 millions de dollars à Yves Bouvier, marchand suisse qui le revend quelques jours plus tard à Dmitri Rybolovlev pour 127 millions de dollars. Le nouveau propriétaire reste anonyme. Mais le mystère pèse toujours autour du tableau. Pour certains experts, il serait l'oeuvre de Léonard de Vinci, mais aussi de ses élèves.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.