"Le bal des Laze" : l'histoire de la chanson maudite de Polnareff

La chanson de Michel Polnareff, "Le Bal des Laze", fête son demi-siècle. Il met, en 1968, la dernière touche à l'un de ses plus beaux titres, mais rien ne se passe comme prévu.

France 3

Ce devait être son chef-d'oeuvre de l'année 1968, Le Bal des Laze. La balade un peu baroque et franchement sombre, était sûrement trop triste pour l'époque. C'est un autre titre qui va devenir un tube : Y a qu'un cheveu sur la tête à Mathieu. Une chanson écrite en vitesse sur une musique country. Une injustice que Michel Polnareff a mis presque 40 ans à accepter.

La revanche du "Bal des Laze"

Cela faisait deux ans que le jeune homme flirtait avec le sommet des hits parades. Il enchaînait succès sur succès. Pour son prochain titre, le chanteur se voit déjà pianoter les orgues d'une fameuse église parisienne. Dans les studios Barclay, c'est presque une cérémonie lors de l'enregistrement du Bal des Laze. Mais pour finir l'album, il manque un titre. Pierre Delanoë, l'auteur de Polnareff, s'inspire alors d'une comptine pour enfants et d'une chanson de marin et en sort un titre loufoque qui fait un carton à la radio. Mais Le Bal des Laze a fini par prendre sa revanche et est devenu un hymne du répertoire du chanteur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Michel Polnareff, ici photographié en 2007 à Caen (Calvados).
Michel Polnareff, ici photographié en 2007 à Caen (Calvados). (MAXPPP)