L'édition 2019 de "Tous à l'opéra" met le costume à la fête

Du 3 au 5 mai, partout en France, les Opéras ouvrent leurs portes pour la 13e édition de l'opération "Tous à l'opéra".

FRANCE 3

Des kangourous, des tortues, des pieuvres, pour une première approche de l'opéra et de son univers. L'Opéra de Tours (Indre-et-Loire) accueillait samedi 4 mai des enfants et se transformait en cours de récréation, pour l'opération "Tous à l'opéra". Ils ont pu ainsi découvrir les costumes du Carnaval des animaux. "Ce qui était intéressant c'était de leur montrer qu'un costume est là pour raconter une histoire ou jouer un rôle", détaille Justine Auroy, médiatrice jeune public de l'Opéra de Tours. Les petits visiteurs et leurs parents ont donc pu découvrir les coulisses des spectacles et imaginer les détails de fabrication de chaque costume.

Découvrir l'envers du décor

C'est l'esprit de l'opération "Tous à l'opéra" : montrer l'envers du décor d'un art qui impressionne. Un tiers des Français n'y vont jamais. À Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), c'est à une répétition d'Orphée et Eurydice qu'assiste un public novice. À Paris, les visiteurs de l'Opéra Comique ont pu, après quelques heures d'ateliers seulement, se mettre dans la peau des choristes.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien président de la LFP Frédéric Thiriez chante dans l\'opérette \"La Belle Hélène\", le 12 décembre 2007 au théâtre du Trianon, à Paris.
L'ancien président de la LFP Frédéric Thiriez chante dans l'opérette "La Belle Hélène", le 12 décembre 2007 au théâtre du Trianon, à Paris. (FRANCK FIFE / AFP)