Hong Kong : la Fête des Lumières s'exporte à l'étranger

Du 23 au 25 novembre, Hong Kong a accueilli la Fête des Lumières, organisée chaque année à Lyon (Rhône). L'objectif : faire une place à l'art dans une mégalopole où la concentration des buildings et des personnes ne le laisse pas s'exprimer.

FRANCEINFO

La Fête des Lumières lyonnaise débarque à Hong Kong. De nombreux artistes locaux et étrangers ont été mobilisés pour illuminer la ville et ses monuments. Les Anooki, ces petits personnages virtuels qui se sont fait connaître entre Rhône et Saône, sont du voyage. Ils viennent éclairer la Poste centrale de leurs pitreries. Une forêt de bambous à proximité de l'ancien Parlement lumineux attire les regards des passants, intrigués.

Donner une place à l'art au cœur de la ville

L'artiste Keith Lam a installé sa création dans une ancienne caserne de police. Il s'agit selon lui de répondre à la pauvreté du paysage artistique hongkongais. "C'est très compliqué de créer de l'art public à Hong Kong. Tout le monde sait que l'espace public est très petit et dense, il y a beaucoup de monde, explique-t-il. C'est une sorte de défi technique de produire de l'art public à Hong Kong". La Fête des Lumières se déroulera à Lyon du 7 au 10 décembre prochains.

Fête des Lumières à Hong Kong
Fête des Lumières à Hong Kong (FRANCEINFO)