Guernica : pourquoi ce tableau de Picasso est-il devenu un symbole ?

Il ya 80 ans, Pablo Picasso réalisait l'une de ses toiles les plus connues : Guernica. Une exposition lui est consacrée au musée Picasso à Paris. Nicolas Chateauneuf décrypte ce qui fait de ce tableau un symbole.

France 2

Guernica est accroché au musée Reina Sofía de Madrid (Espagne) depuis 25 ans. "Ce qu'on voit tout de suite, c'est que c'est une toile très imposante : 3,5 mètres sur 8. En 1937, Picasso avait 56 ans et il vit à Paris alors qu'en Espagne, c'est la guerre civile. Il apprend dans les journaux le bombardement de la ville de Guernica. Picasso est choqué et en réaction, en un mois seulement, il va peindre cette toile incroyable sur les souffrances de la guerre", précise Nicolas Chateauneuf sur le plateau de France 2 dans son studio virtuel.

Un manifeste contre la guerre

Quant à la lecture de ce tableau, il y a d'abord cette ampoule qui va sortir du tableau. "Cette ampoule qui envoit des éclairs, c'est la technologie source de bien-être, mais également source de destruction. Les bombes larguées par les avions allemands de Franco. Il y a ensuite les trois femmes qui dominent le tablau. La mère éplorée tient son enfant dans ses bras, une autre est piégée dans l'incendie. Ensemble, elles sont le symbole de victimes de la guerre. Le soldat représente tous les sodlats victimes de la guerre dans l'histoire. Guernica est en général un véritable manifeste contre la guerre", analyse le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le tableau Guernica de Pablo Picasso.
Le tableau Guernica de Pablo Picasso. (DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)