Garde-robe et objets d'Amy Winehouse seront mis aux enchères en Californie en novembre

800 robes, bustiers, pantalons, shorts, chaussures, sous-vêtements, lunettes, instruments de musique, livres et disques de la célèbre chanteuse britannique disparue le 23 juillet 2011 seront mis aux enchères pour 1 à 2 millions de dollars.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Exposition au Hard Rock Cafe de New York des objets ayant appartenu à la chanteuse britannique Amy Winehouse, pour la vente aux enchères prévue les 6 et 7 novembre 2021 en Californie (TIMOTHY A. CLARY / AFP)

Des robes par dizaines - dont la fameuse qu'Amy Winehouse portait lors de son dramatique dernier concert un mois avant sa mort en 2011 - des livres, disques, sacs et objets ayant appartenu à la diva britannique de la soul seront mis aux enchères en Californie en novembre.

La maison Julien's Auctions expose depuis lundi à New York un échantillon des plus de 800 robes, bustiers, pantalons, shorts, chaussures, sous-vêtements, lunettes, instruments de musique, livres et disques estimés au total à "un à deux millions de dollars", avant une vente aux enchères à Beverly Hills les 6 et 7 novembre.

"Sujet sensible"

"C'est très difficile d'avoir à organiser des enchères avec les parents d'un enfant décédé", a reconnu Martin Nolan, directeur de Julien's Auctions en présentant à l'AFP la collection d'objets personnels de la chanteuse et musicienne britannique disparue le 23 juillet 2011, à l'âge de 27 ans, après une consommation massive d'alcool.

Exposition au Hard Rock Cafe de New York des objets ayant appartenu à la chanteuse britannique Amy Winehouse, pour la vente aux enchères prévue les 6 et 7 novembre 2021 en Californie (TIMOTHY A. CLARY / AFP)

"Le sujet est très sensible et il leur a fallu du temps pour accepter de donner (les objets) en se rendant compte, bien entendu, que des fans, des musées, des collectionneurs du monde entier voudront posséder ces articles", a expliqué Martin Nolan.

D'après lui, les parents d'Amy Winehouse, Mitch et Janis, souhaitent grâce à cette vente préserver "l'héritage et la mémoire" de leur fille et récolter des fonds pour leur fondation d'aide aux jeunes adultes souffrant d'addictions aux drogues et à l'alcool.

"Une icône de la mode" 

L'artiste britannique, plusieurs fois récompensée pour son album Back to Black en 2006, a toujours évoqué ses expériences personnelles de dépendance à l'alcool et aux stupéfiants dans des chansons imprégnées de jazz et soul.

Son dernier concert en juin 2011 à Belgrade avait marqué les esprits lorsque, manifestement ivre, elle avait été huée et sifflée par le public dont une partie avait quitté la salle. La tournée avait été annulée et Amy Winehouse était décédée un mois plus tard.

Ce soir-là, elle portait une mini robe verte et noire avec des motifs en soie de fleurs et de bambous, dessinée par sa styliste de coeur Naomi Parry. Le vêtement est estimé entre 15.000 et 20.000 dollars. "Toutes ces robes représentent Amy, une musicienne fantastique, mais aussi une icône de la mode", a salué Martin Nolan.

A l'instar des musiciens Brian Jones, Jimi Hendrix, Janis Joplin, Jim Morrison et Kurt Cobain, Amy Winehouse a été ajoutée au tristement célèbre "club 27" d'artistes décédés à l'âge de 27 ans.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Travailler dans les métiers d'art, culture, édition

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.