Françoise Nyssen : la ministre ciblée par une enquête

L’étau se resserre autour de Françoise Nyssen. Le parquet de Paris ouvre une enquête préliminaire sur les travaux des locaux d’agrandissement d’Actes Sud, la maison d’édition qu’a dirigée la ministre de la Culture.

FRANCE 3

Un hôtel particulier classé dans le quartier prestigieux de Saint-Germain-des-Prés (Paris). Ce sont les bureaux parisiens de la maison d’édition Actes Sud, qu’a dirigée, jusqu’à son entrée au gouvernement, la ministre de la Culture Françoise Nyssen. Cette semaine, le Canard enchaîné révèle que cette dernière a augmenté de 150 mètres carrés la surface des bureaux parisiens sans autorisation de travaux ni déclaration au fisc. Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire jeudi 23 août dans l’après-midi. Françoise Nyssen admet sa faute.

"Nul n'est au-dessus des lois"

C’est la deuxième fois que la ministre se fait épingler sur ce type de problème. Elle avait déjà été mise en cause pour le siège de sa maison d’édition basée à Arles (Bouches-du-Rhône). Une association de défense du patrimoine a porté plainte jeudi 23 août. Mercredi 22 août, le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux rappelait que "nul n'est au-dessus des lois." Le bilan de la ministre de la Culture est déjà très discuté au sommet de l’État et cette nouvelle affaire risque de ne pas arranger les choses.

Le JT
Les autres sujets du JT
Françoise Nyssen au coeur d\'une deuxième affaire de travaux non déclarés pour Actes Sud.
Françoise Nyssen au coeur d'une deuxième affaire de travaux non déclarés pour Actes Sud. (LUDOVIC MARIN / AFP)