Festival de Cannes : un palmarès engagé

Samedi 25 mai dans la soirée, le Festival de Cannes (Alpes-Maritimes) a révélé son palmarès. Le Sud-Coréen Bong Joon-ho a reçu la Palme d'or, et plusieurs films engagés ont aussi été récompensés.

FRANCE 3

Au fil du festival, à Cannes (Alpes-Maritimes), Bong Joon-ho était devenu le favori des observateurs pour son film Parasite. Samedi 25 mai, dans la soirée, c'est lui qui a reçu la Palme d'or. L'Espagnol Pedro Almodovar est donc une nouvelle fois passé à côté de la récompense suprême. L'acteur Antonio Banderas, qui joue dans son film Douleur et Gloire, a en revanche décroché le prix d'interprétation masculine et dédié son prix à son réalisateur.

Céline Sciamma et Ladj Ly récompensés 

Côté français, Ladj Ly, réalisateur du film Les Misérables, qui a voulu mettre en lumière la situation des banlieues, a reçu le Prix du jury. Enfin, Céline Sciamma a été récompensée par le Prix du scénario pour son film Portrait de la jeune fille en feu, une histoire d'amour entre deux femmes à la fin du XVIIIe siècle. Avec ce palmarès, le Festival de Cannes a donc tiré sa révérence. Une édition particulièrement réussie, d'après les observateurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le cinéaste Bong Joon-Ho peut brandir le poing... C\'est la première fois qu\'une Palme d\'or est attribuée à un sud-coréen. Son nouveau film, Parasite, est à découvrir en salles dès le 5 juin 2019.
Le cinéaste Bong Joon-Ho peut brandir le poing... C'est la première fois qu'une Palme d'or est attribuée à un sud-coréen. Son nouveau film, Parasite, est à découvrir en salles dès le 5 juin 2019. (LOIC VENANCE / AFP)