Festival de Cannes : l'Iran à l'honneur

L'Iran est à l'honneur cette année à Cannes (Alpes-Maritimes), avec la projection du film "Three Faces", de Jafar Panahi.

FRANCE 2

La projection de Three Faces, du réalisateur iranien Jafar Panahi, aura lieu juste après celle des Filles du Soleil, rapporte la journaliste Nathalie Hayter en direct du Festival de Cannes (Alpes-Maritimes). "Mais malheureusement, le cinéaste iranien ne sera pas présent, car assigné à résidence, étant considéré comme subversif par Téhéran (Iran)". Décidément, cinéma et Iran ne font pas bon ménage, mais heureusement, le Festival de Cannes offre une tribune à la liberté d'expression et de création.

9 millions de spectateurs

"Hier soir, poursuit la journaliste, au cinéma de la Plage, avait lieu la projection en plein air du film 'Le Grand Bleu', de Luc Besson. Souvenez-vous, ce film avait fait l'ouverture du Festival de Cannes en 1988. La critique à l'époque ne l'avait pas épargné. Mais comme vous le savez, 'Le Grand Bleu' est devenu un film culte, avec 9 millions de spectateurs". Une belle revanche, en quelque sorte, reconnue aujourd'hui par le Festival de Cannes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le réalisateur iranien Jafar Panahi, le 30 août 2010 à Téhéran (Iran).
Le réalisateur iranien Jafar Panahi, le 30 août 2010 à Téhéran (Iran). (ATTA KENARE / AFP)