Eminem répond aux critiques sur son dernier album dans une lettre ouverte

Dans une lettre ouverte postée sur les réseaux sociaux, le rappeur américain s'explique sur certaines rimes controversées de son dernier album, et demande au public "d'écouter plus attentivement".

Le rappeur américain Eminem le 15 octobre 2019 dans l\'émission \"Jimmy Kimmel Live!\" sur ABC.
Le rappeur américain Eminem le 15 octobre 2019 dans l'émission "Jimmy Kimmel Live!" sur ABC. (RANDY HOLMES / WALT DISNEY TELEVISION/ GETTY)

A peine sorti par surprise la semaine passée, vendredi 17 janvier, le nouvel album d'Eminem Music to be murdered by (Musique sur laquelle se faire assassiner) suscitait la controverse. Et ce en dépit de la couleur résolument anti-armes à feu de ce onzième album du rappeur de Detroit.

En cause notamment, la violence du premier single Darkness dans lequel il écrit du point de vue d'un homme accablé par la solitude s'apprêtant à commettre un massacre. Mais aussi une rime moqueuse repérée sur le second titre de l'album, Unaccomodating, dans laquelle Eminem fait référence à l'attentat suicide survenu le 22 mai 2017 à la sortie d'un concert d'Ariana Grande à Manchester, au cours duquel 22 personnes avaient perdu la vie

"Pourquoi ne pas assassiner avec mes beats?"

Face aux critiques, Eminem a publié une semaine plus tard une lettre ouverte sur Instagram et Twitter dans laquelle il ne s'excuse pas et explique surtout que son intention était bel et bien de choquer.

"Gentil auditeur", écrit-il. "Dans notre monde formidable, le meurtre est devenu tellement habituel que notre société en est obsédée et fascinée. Je me suis dit, pourquoi ne pas en faire un jeu et assassiner avec mes beats ? Alors avant de vous emballer, laissez-moi vous expliquer."

Voir cette publication sur Instagram

“Cause, see, they call me a menace and if the shoe fits, I'll wear it. But if it don't, then y'all will swallow the truth, grin and bear it” #Renegade #MusicToBeMurderedBy

Une publication partagée par Marshall Mathers (@eminem) le


"Cet album n'est pas fait pour les âmes sensibles. Si vous êtes facilement choqués ou effrayés par les cris d'un meurtre sanglant, ces chansons ne sont pas faites pour vous. Certaines ont été conçues pour choquer les consciences, ce qui peut entraîner une action positive. Hélas, la noirceur nous est vraiment tombés dessus."

"Alors voyez-vous, le meurtre dans ce cas n'est pas toujours littéral, ni agréable. Ces rimes sont là pour les fines lames les plus affutées du lot." Pour conclure, il fait un nouveau clin d'oeil au maître du suspense Alfred Hitchcock (dont il a déjà repris le titre et la pochette ainsi que la dernière phrase de l'album) avec ces mots : "Pour les victimes de cet album, puissiez-vous trouver le repos. Pour les autres, écoutez plus attentivement la prochaine fois. Bonne nuit !"