Les modèles noirs sortent de l'oubli au musée d'Orsay

Au musée d'Orsay, se tient une exposition sur les modèles noirs très souvent oubliés dans l'histoire de l'art.

FRANCE 3

Ce tableau s'est longtemps appelé Portrait d'une négresse. Madeleine, le modèle, n'a été identifiée que récemment. Elle était domestique chez des colons guadeloupéens. Conçue comme une galerie de portraits, l'exposition vise à sortir de l'ombre ces inconnus. "Le but recherché de cette exposition, c'est de trouver l'identité de ces modèles de façon à leur redonner une histoire", explique une commissaire. Le tableau le plus célèbre : L'Olympia de Manet. Exposé pour la première fois en 1865, il a fait scandale. Tous les regards se sont portés sur la prostituée blanche jugée provocante mais sa servante noire est tombée aux oubliettes de l'histoire de l'art.

Elle s'appelait Laure

Seul un carnet de Manet a permis de l'identifier. Elle s'appelait Laure et vivait rue de Vintimille à Paris. Elle n'avait pas de nom de famille, survivance de l'époque esclavagiste. "Il est très difficile d'évaluer la quantité de modèles noirs à Paris au XIXe siècle", explique Isolde Pludermacher, conservatrice en chef au musée d'Orsay.

Le JT
Les autres sujets du JT
\"L\'Olympia\" de Manet, le 22 avril 2013 à Venise (Italie). Une artiste luxembourgeoise a été arrêtée au musée d\'Orsay (Paris) samedi 16 janvier après s\'être allongée nue devant ce tableau.
"L'Olympia" de Manet, le 22 avril 2013 à Venise (Italie). Une artiste luxembourgeoise a été arrêtée au musée d'Orsay (Paris) samedi 16 janvier après s'être allongée nue devant ce tableau. (GIUSEPPE CACACE / AFP)