Cet article date de plus de trois ans.

Brocante : chiner sur le net, c'est possible !

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
Brocante : chiner sur le net, c'est possible !
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Sur internet, les plateformes qui permettent aux passionnés de brocante de pouvoir chiner derrière leur écran sont de plus en plus nombreuses.

Fini le réveil aux aurores pour saisir les meilleures occasions ? Les passionnés de brocante peuvent désormais se tourner vers les plateformes web, de plus en plus nombreuses. La brocante passion française qui brasserait plus de 2,5 milliards d'euros par an de chiffre d'affaires, se développe à vitesse grand V sur le net.

Pour tous les goûts et toutes les bourses

Le site Selency est l'une de ces plateformes. Elle réalise une centaine de ventes par jour. Sa créatrice déménage souvent ses bureaux pour créer une petite mise en scène et proposer des produits à la mode. Elle explique : "On aime proposer des visuels d'ambiance et proposer des produits de notre catalogue qui vont matcher". Il faut faire une véritable sélection parmi les produits proposés par les brocanteurs. L'entreprise se rémunère avec une commission de 18% sur chaque vente. Créée il y a quatre ans, Design Market, elle, vise dans le haut de gamme. Ici, les prix peuvent s'envoler avec des meubles design signés. Pour rassurer ses clients, le site contrôle la marchandise avant la mise en ligne. Un expert examine scrupuleusement les objets. En moyenne, il refuse de mettre en vente la moitié des lots. Entre l'offre abondante de ces nouvelles plateformes et les 50 000 brocantes organisées chaque année en France, les tentations se multiplient pour chiner. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Travailler dans les métiers d'art, culture, édition

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.