Braquage : les mésaventures d'un violoncelle

Samedi 17 février après-midi, la violoncelliste Ophélie Gaillard, à qui on avait volé son instrument précieux, inestimable, l'a retrouvé quasiment devant chez elle. 

Cette vidéo n'est plus disponible

La photo a été prise ce samedi 17 février après-midi : le violoncelle de retour dans le salon d'Ophélie Gaillard en parfait état. Deux jours après le vol, l'artiste a récupéré son instrument. Le malfaiteur ou un complice l'avait déposé en bas de chez elle. Son mari était là lors de la découverte, après un appel anonyme : "Ce matin, on a reçu un coup de téléphone nous disant que l'instrument était dans une voiture en bas de chez nous. On est descendus, et on a découvert l'instrument qui était là", à l'arrière d'une voiture explique-t-il.

Un instrument confectionné en 1737

Le malfaiteur a semble-t-il brisé la vitre pour ouvrir la porte de cette voiture, celle d'un voisin de l'artiste. Ce violoncelle vénitien de 1737 est l'un des plus précieux au monde. Il accompagne Ophélie Gaillard depuis 14 ans. Voilà pourquoi, après le vol jeudi près de chez elle, sous la menace d'un couteau, la soliste était effondrée. Elle avait même lancé un appel à l'aide sur les réseaux sociaux. Pourquoi le malfaiteur a-t-il rapporté le violoncelle ? Connaissait-il sa valeur avant de le dérober, ou s'agissait-il d'un vol à l'arrachée ? L'enquête continue, le voleur n'a pas été retrouvé.    

Le JT
Les autres sujets du JT
La violoncelliste Ophélie Gaillard, à Mirecourt (Vosges), le 21 novembre 2013. 
La violoncelliste Ophélie Gaillard, à Mirecourt (Vosges), le 21 novembre 2013.  (MAXPPP)