Mali : le débat sur la présence française relancé

La mort de deux soldats français relance le débat sur l'engagement des militaires français au Mali, où la situation se dégrade. Les résultats sur le terrain sont-ils à la hauteur des sacrifices ? Éléments de réponse avec Maryse Burgot.

France 2

"Ce qui est vrai, c'est que les militaires de l'opération Barkhane remportent des succès tactiques, on l'a vu la semaine dernière avec un raid", explique la journaliste de France 2 Maryse Burgot, qui intervient en direct devant le ministère des Armées. "Le problème, poursuit-elle, c'est que ces succès ponctuels ne règlent rien sur le long terme."

Un pays gangréné par la corruption

Première raison, c'est une zone immense, grande comme l'Europe, où parfois les islamistes prennent le contrôle, quand les Français sont absents. Deuxième raison, c'est un pays gangréné par la corruption, y compris au plus haut sommet de l'État et l'économie y est exsangue. Ce ne sont pas les 4 000 militaires français, même s'ils sont très professionnels et compétents, qui peuvent sortir cette zone de l'impasse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des militaires de l\'opération Barkhane et des militaires maliens, dans le centre du Mali, le 2 novembre 2017.
Des militaires de l'opération Barkhane et des militaires maliens, dans le centre du Mali, le 2 novembre 2017. (DAPHNE BENOIT / AFP)