Sécurité : pourquoi la police est-elle équipée de caméras ?

Au fil des journées de mobilisation des "gilets jaunes", les forces de l'ordre sont de plus en plus équipées de caméras de vidéosurveillance.

France 2

Dans les manifestations à Paris, des policiers et des gendarmes sont armés de caméras. Ils se tiennent à distance et filment chaque intervention. Mais à quoi servent ces images ? Un policier a décidé de témoigner devant les caméras de France 2. Son rôle est de filmer les manifestants et cibler les comportements à risque. "Souvent dans les manifestations, les groupes dits 'à risque' sont facilement reconnaissables, c'est eux que nous allons capter en premier", indique le policier à visage masqué. Les images enregistrées seront gardées durant six mois maximum sous scellé.

Bernard Cazeneuve instaure l'usage des caméras

Pour les autorités, filmer est aussi un moyen d'analyser précisément les opérations de maintien de l'ordre. C'est en 2015 et après la mort de Rémi Fraisse lors d'une manifestation contre le barrage de Sivens (Tarn) que le ministre de l'Intérieur de l'époque Bernard Cazeneuve décide de rendre systématique l'usage de caméras lors d'interventions à risque. Samedi 15 décembre, pour les forces de l'ordre comme pour les manifestants, la bataille de l'image pourrait être déterminante.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers procèdent à des fouilles de sacs de manifestants lors de la mobilisation des \"gilets jaunes\", à Paris, le 8 décembre 2018. 
Des policiers procèdent à des fouilles de sacs de manifestants lors de la mobilisation des "gilets jaunes", à Paris, le 8 décembre 2018.  (NURPHOTO / AFP)