Sécurité : les policiers municipaux s'arment de plus en plus

S'il n'est pas encore obligatoire, le port d'arme est déjà appliqué à certaines polices municipales. Lilya Melkonian fait le point.

Voir la vidéo

Les policiers municipaux doivent-ils obligatoirement être armés ? Un rapport parlementaire remis mardi 11 septembre préconise cette mesure. Mais qu'en est-il aujourd'hui ? "Sur 21 000 policiers municipaux, 84% sont équipés d'une arme, qu'il s'agisse d'une bombe lacrymogène, d'un taser ou d'une arme à feu, explique Lilya Melkonian sur le plateau du 13 Heures. 44% ont une arme à feu, contre 25% il y a dix ans. Mais les syndicats de police estiment qu'ils sont plus de 55%."

Porter une arme pour dissuader

Les policiers municipaux déjà équipés d'armes à feu n'en font généralement presque jamais usage. La journaliste poursuit : "Dans les Yvelines, seule une commune avait armé sa police municipale en 2016 ,aujourd'hui, elles sont 25 à avoir fait ce choix. Les policiers municipaux ne feraient jamais usage de leur arme à feu. Le principal syndicat évoque une utilisation par an pour tous les policiers municipaux. Il s'agit surtout de dissuasion et de permettre aux policiers de se défendre. Dans le contexte actuel d'alerte terroriste, les policiers sont considérés comme des cibles."

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers municipaux, le 16 juin 2011 à Nice (Alpes-Maritimes).
Des policiers municipaux, le 16 juin 2011 à Nice (Alpes-Maritimes). (SEBASTIEN NOGIER / AFP)