Sécurité : Haurus, l'ex-agent de la DGSI qui a vendu des informations

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Sécurité : Haurus, l'ex-agent de la DGSI qui a vendu des informations
France 3
Article rédigé par
E.Pelletier, F.Bazille, S.Giaume, E.Piquereau, E.De Pourquery, C.Ricco - France 2
France Télévisions

Les équipes de France 2 ont enquêté sur le cas d’un ex-agent de la DGSI qui a vendu de nombreuses informations. L’homme risque désormais dix ans de prison.

C’est un dysfonctionnement au sein de la Direction générale de la sécurité intérieure. Un agent de la DGSI, surnommé Haurus, a pendant plusieurs années vendu des informations. C’est le 24 septembre 2018 que ce fonctionnaire de 32 ans a été arrêté. Il aurait alors fait près de 400 recherches illégitimes dans des fichiers sensibles. Il utilisait notamment le darknet. 

Il risque dix ans de prison

Une fois interrogé, l’homme a confié aux enquêteurs que "ce devait être occasionnel et c’est devenu un engrenage". De son côté, son avocat, Me Yassine Bouzrou, assure que son client "n’a jamais vendu d’informations confidentielles liées à la DGSI, aucune information relative à la lutte antiterroriste". C’est dans une affaire de faux papiers menée par la police aux frontières qu’il a été repéré. Il risque une peine de dix ans de prison. De son côté, la DGSI affirme avoir revu ses procédures de sécurité. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Armée et sécurité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.