Russie : quand les bureaux de recrutement de l'armée sont attaqués au cocktail molotov

Publié
Russie : quand les bureaux de recrutement de l'armée sont attaqués au cocktail molotov
France 2
Article rédigé par
B. Barnier - France 2
France Télévisions

En Russie, des bureaux militaires de recrutement sont attaqués au cocktail molotov, selon des vidéos tournées par des amateurs. Le pays a envahi l'Ukraine en février dernier.

Un petit vent de révolte se profile-t-il chez les réservistes russes ? Des vidéos émergent, illustrant des tentatives d'incendie sur des centres de recrutement de l'armée, dans des zones parfois reculées du pays. La Russie compte 1 500 de ces centres. Ces actes de vandalisme font suite au lancement de ce que le Kremlin appelle "l'opération militaire spéciale en Ukraine". Il est interdit pour les Russes de s'exprimer sur cette opération ou de manifester.

Pas de mobilisation générale

Il s'agirait donc visiblement d'actes de protestation contre l'opération et aussi contre une certaine pression pour s'engager. L'hypothèse d'une mobilisation générale n'a pas été retenue, l'armée essaye donc de faire pression sur les réservistes ou de recruter des personnes en leur faisant miroiter des salaires intéressants ou des missions non dangereuses. Une promesse qui paraît difficile à tenir, explique le journaliste de France Télévisions, Ben Barnier, en direct de Moscou (Russie).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.