Police : des sociétés privées en renfort

Des vigiles pourraient demain remplacer des policiers et des gendarmes : le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb veut en tout cas déléguer certaines missions des forces de l'ordre à des sociétés de sécurité.  

Cette vidéo n'est plus disponible

Et si les vigiles remplacent un jour les policiers et les gendarmes pour certaines missions ? Une idée qui fait son chemin au ministère de l'Intérieur. À tel point que le ministre se pose officiellement la question : "Pourquoi ne pas envisager de déléguer un certain nombre de missions actuellement exercées par les forces de sécurité aux acteurs privés ?", a déclaré Gérard Collomb. Exemple où la sécurité privée pourrait remplacer les policiers au volant : les radars embarqués. 

Une bonne nouvelle pour le syndicat Alliance Police Nationale

Autre évolution possible : le transport de détenus. Les moins dangereux seraient accompagnés là aussi par des sociétés privées. Et dans des événements comme la fête des Lumières à Lyon, les vigiles viendraient en renfort des forces de sécurité classiques. Ces missions en moins seraient une bonne nouvelle pour le  syndicat Alliance Police Nationale : "Ca va dégager les policiers nationaux de tâches annexes et indues pour pouvoir les recentrer sur la voie publique, la sécurité, la patrouille,  la police secours, la protection réelle des Françaises et des Français", estime Jean-Claude Delage, secrétaire général. Le gouvernement se donne quatre mois pour étudier le projet et toutes ses conséquences, y compris financières. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Collomb
Collomb (FRANCE 2)