Lyon : un militaire de l'opération Sentinelle tire sur un homme qui menaçait sa patrouille avec un couteau

Les faits se sont déroulés peu avant 15 heures dans l'enceinte de l'hôpital militaire Desgenettes de Lyon. 

Des militaires de l\'opération Sentinelle à Lyon (Rhône), le 27 février 2019. 
Des militaires de l'opération Sentinelle à Lyon (Rhône), le 27 février 2019.  (NICOLAS LIPONNE / NURPHOTO / AFP)

Un soldat a tiré sur un homme menaçant une patrouille Sentinelle avec un couteau, dimanche 16 juin, dans l'enceinte de l'hôpital militaire Desgenettes de Lyon, a appris France 3 de source judiciaire, confirmant une information du Point

Les faits se sont déroulés peu avant 15 heures, quand cet homme, "vêtu d'une djellaba" selon le parquet à l'AFP, a été aperçu dans l'enceinte de l'hôpital Desgenettes, situé dans le 3e arrondissement de Lyon. "Une patrouille composée de militaires en charge de la sécurisation du site lui intimait l'ordre de s'arrêter", mais l'individu "continuait sa progression, couteau à la main, en direction des militaires", indique le parquet. L'un d'eux a alors fait feu à une reprise, après sommations, selon la même source. L'homme, blessé à une jambe, a été maîtrisé et transporté à l'hôpital Edouard-Herriot. Son pronostic vital n'est pas engagé, précise une source judiciaire à France 3. 

La police judiciaire a été saisie de l'enquête ouverte par le parquet de Lyon pour "tentative d'homicide volontaire sur personnes chargées d'une mission de service public". Elle devra déterminer les circonstances de la présence de cet homme dans l'enceinte de l'hôpital militaire et ses motivations. Le parquet de Paris, compétent en matière de terrorisme, est tenu "étroitement informé du déroulement des investigations", indique le parquet lyonnais.