La Réunion : des militaires envoyés en renfort

Alors que les violences se multiplient sur l'île de La Réunion, des militaires ont été envoyés, jeudi 22 novembre, pour rétablir l'ordre public, comme l'a promis Emmanuel Macron sur Twitter.

FRANCE 3

Le président de la République, Emmanuel Macron, a qualifié la situation sur l'île de La Réunion de "grave" et a promis, sur Twitter, d'envoyer les renforts nécessaires. "Depuis à peu près 30 minutes, il y a un face à face entre les gendarmes et les "gilets jaunes" sur l'un des principaux points de blocage qui mène à l'aéroport, détaille le journaliste Hakim Abdelkhalek, en direct de Saint-Denis. Certains se sont adressés aux gendarmes en leur disant : 'Nous sommes des pacifistes, nous n'avons rien à voir avec les casseurs, pourquoi le gouvernement nous envoie-t-il des gendarmes ?'"

Le préfet prêt à discuter

Le journaliste explique ainsi que de nombreux manifestants ne comprennent pas la présence de forces de l'ordre. Il poursuit : "L'État affiche ainsi sa fermeté. Plusieurs escadrons de gendarmeries sont arrivés à La Réunion. À noter également la présence de l'armée française qui est mobilisée uniquement pour des raisons logistiques." Le préfet s'est dit disposé à recevoir une délégation de "gilets jaunes" une fois qu'elle sera constituée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers dans une rue du quartier du Chadron sur l\'île de La Réunion, le 20 novembre 2018.
Des policiers dans une rue du quartier du Chadron sur l'île de La Réunion, le 20 novembre 2018. (RICHARD BOUHET / AFP)