États-Unis : plusieurs engins explosifs retrouvés

Vent de panique aux États-Unis. Des colis piégés contenant des explosifs ont été adressés à Hillary Clinton, Barack Obama ou encore à une élue démocrate de Floride. Même chose au siège de la chaîne CNN.

Devant le domicile de Barack Obama, les services secrets sont vigilants. Chargés de la protection des anciens présidents, ils ont intercepté, mercredi 24 octobre, un colis suspect, de potentiels explosifs. Un peu plus tôt, dans la banlieue de New York (États-Unis), c'est Hillary Clinton qui recevait un autre paquet. À 13 jours des élections législatives, l'ancienne candidate à la présidentielle dénonce un climat politique plus que jamais polarisé.

Un autre engin suspect tout juste retrouvé

Un robot démineur devant les locaux de l'élue de Floride (États-Unis) Debbie Wasserman Schultz. Elle a aussi reçu un colis suspect, mercredi 24 octobre. Puis c'est au tour du building de Time Warner, au cœur de Manhattan (New York, États-Unis), au siège de CNN, de recevoir un autre colis. Des centaines de personnes sont évacuées. Un autre engin suspect vient d'être découvert au bureau du gouverneur de l'État de New York.

Le JT
Les autres sujets du JT
Discours de Barack Obama truquée grace à un logiciel vidéo.
Discours de Barack Obama truquée grace à un logiciel vidéo. (CAPTURE D'ÉCRAN YOUTUBE)