Cet article date de plus de six ans.

Démission du général de Villiers : un départ sans doute anticipé par Emmanuel Macron

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
Démission du général de Villiers : un départ sans doute anticipé par Emmanuel Macron -
Démission du général de Villiers : un départ sans doute anticipé par Emmanuel Macron Démission du général de Villiers : un départ sans doute anticipé par Emmanuel Macron - (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions
France 2
Le journaliste Jeff Wittenberg, en direct de l'Élysée, revient sur la démission du chef d'état-major des armées, le 19 juillet, après s'être fait recadrer en public par le président de la République.
La démission du général Pierre de Villiers n'est "certainement pas subie" par Emmanuel Macron, rapporte mercredi soir Jeff Wittenberg, à en croire l'entourage du chef de l'État. "La vitesse avec laquelle le successeur du général de Villiers, le général Lecointre, a été nommé ce matin en conseil des ministres prouve que cette décision avait été anticipée", affirme le journaliste. "Le chef de l'État est dans le même état d'esprit depuis plusieurs jours, nous répète-t-on autour de lui. Il ne peut pas y avoir deux lignes au suejt de la conduite des armées. Comme on le disait sous la IIIe république, le général de Villiers devait se soumettre ou se démettre, il s'est donc démis".

 Renouer le dialogue

Une démission qui aura des conséquences politiques. Et comme le rappelle Jeff Wittenberg, "le président Macorn a conscience que cette affaire ne fait pas bon effet, et il aura l'occasion de le dire dès demain". Emmanuel Macron doit se rendre jeudi sur la base aérienne d'Istres (Bouches-du-Rhône) où il s'exprimera sur le budget de la défense notamment, et essaiera de renouer un dialogue difficile avec les militaires.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.