Cet article date de plus de six ans.

Démission du général de Villiers : le comportement d'Emmanuel Macron suscite la polémique

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
Démission du général de Villiers : le comportement d'Emmanuel Macron suscite la polémique -
Démission du général de Villiers : le comportement d'Emmanuel Macron suscite la polémique Démission du général de Villiers : le comportement d'Emmanuel Macron suscite la polémique - (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions
France 2
Dans la foulée de la démission du chef d'état-major des armées, le 19 juillet, la classe politique française, à droite comme à gauche, évoque une faute de la part du chef de l'État.
La démission de Pierre de Villiers de son poste de chef d'état-major des armées ne passe pas pour beaucoup d'élus politiques. Emmanuel Macron se retrouve désormais sous le feu des critiques. "Le président n'a pas fait preuve d'autorité, mais d'autoritarisme", affirme Eric Ciotti, député LR des Alpes-Maritimes. "L'autoritarisme c'est le signe de l'incompétence, de l'impréparation", insiste-t-il. Même constat du côté de la président du Front national. "Comment vont se comporter ceux qui demain vont être interrogés par les députés ? Ils vont être obligés de mentir de peur d'être démissionnés", dénonce Marine Le Pen. 

La gauche unanime

Jean-Luc Mélenchon évoque lui un "problème", celui de "l'utilisation qui a été faite des matériels et des hommes dans des conditions telles qu'ils se sentent aujourd'huui en limite d'efficacité". Au sein de la Nouvelle gauche, on impute également la faute à Emmanuel Macron. "Nous avons un président qui a surréagi et qui a créé lui-même les conditions d'une humiliation du chef d'état-major alors que ce dernier n'était venu que rappeler les conditions dans lesquelles nos armées peuvent se déployer", analyse Olivier Faure. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.