Crash de deux hélicoptères dans le Var : au Cannet-des-Maures, la stupeur et l'émotion

Émotion au Cannet-des-Maures au sein de l'école de l'armée de Terre, 24 heures après la mort de cinq officiers dans le crash de deux hélicoptères au cours d'un exercice. L'enquête était en cours aujourd'hui sur place. Elle a été confiée au parquet de Marseille et à la section de recherche de la gendarmerie de l'air. 

FRANCE 2

Entre les arbres, chaque débris d'hélicoptère est répertorié puis consigné. Ils sont une quarantaine d'enquêteurs pour fouiller une surface de plusieurs hectares, la même où les appareils se sont écrasés hier. Venus en renfort, ces plongeurs de la gendarmerie sondent le lac. Un travail de longue haleine avec l'espoir que l'analyse des débris pourra préciser les causes de l'accident toujours inexpliqué. À la base militaire du Cannet-des-Maures, où travaillaient les cinq victimes, les drapeaux sont en berne, les hélicoptères à l'arrêt. Les militaires accueillent à présent les familles, cinq veuves et 11 orphelins. 

Les habitants profondément touchés

Au Cannet-des-Maures, la base militaire occupe une place importante dans le quotidien des habitants, eux aussi profondément affectés. Une cérémonie en hommage aux victimes devrait être organisée en milieu de semaine prochaine. 


Le JT
Les autres sujets du JT
Des gendarmes et pompiers sur les lieux où deux hélicoptères militaires se sont écrasés, vendredi 2 février 2018 près du lac de Carcès (Var). 
Des gendarmes et pompiers sur les lieux où deux hélicoptères militaires se sont écrasés, vendredi 2 février 2018 près du lac de Carcès (Var).  (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)