Budget : la difficile équation

Le gouvernement présentera demain les grandes lignes du budget 2019 à l'Assemblée. Les ministères perdants sont ceux de l'Emploi, du Logement et de l'Agriculture.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Il est attendu de pied ferme demain, jeudi 12 juillet. Sur le budget, Gérald Darmanin et le gouvernement ont fait des choix drastiques : il y a d'abord les perdants. En 2019, le budget du Travail et de l'Emploi sera ainsi en forte baisse, -13,5%, en raison notamment de la baisse des emplois aidés qui se poursuit, ce que regrette l'opposition de gauche : "Ça commence à devenir très compliqué pour beaucoup de territoires, des petites collectivités, de petites associations qui rendent de grands services à nos concitoyens", fait valoir Valérie Rabault, présidente du groupe Nouvelle Gauche à l'Assemblée nationale.

La Défense, la Justice, et les Solidarités en hausse

-7% également pour la Cohésion des territoires et le Logement. Le budget de l'Agriculture devrait lui aussi être amputé de 9%, ce que dénonce la FNSEA, principal syndicat : "L'agriculture française a tellement de défis à relever que ce n'est vraiment pas le moment de lui retirer du budget". Il y en a d'autres en revanche qui peuvent avoir le sourire. Parmi les gagnants : la Défense (+5%), la Justice (+4%), et les Solidarités (+7%). En 2019, néanmoins, l'État souhaite limiter cette hausse des dépenses publiques à 0,4% contre 0,7% prévus cette année. Le débat budgétaire s'annonce particulièrement agité au parlement, et ce pendant plusieurs mois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de l\'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, le 27 juin 2018 à Paris.
Le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, le 27 juin 2018 à Paris. (LUDOVIC MARIN / AFP)