Budget des armées : les députés valident une enveloppe de 413 milliards d'euros sur sept ans

L'Assemblée nationale a adopté en première lecture une hausse de 40% de l'enveloppe dédiée aux dépenses militaires.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
L'Assemblée nationale à Paris (France), le 6 juin 2023. (JACQUES WITT/SIPA / SIPA)

La France va largement augmenter son budget militaire. L'Assemblée nationale a adopté en première lecture, mercredi 7 juin, le principe d'une enveloppe de 413 milliards d'euros sur sept ans pour le budget de la défense. L'objectif est de "préparer" et "moderniser" les armées, malgré les critiques de l'opposition sur des "effets d'annonce". Après un vote confortable – 408 voix pour et 87 contre –, le ministre des Armées Sébastien Lecornu s'est félicité sur Twitter de ce vote.

Dans un contexte marqué par la guerre en Ukraine, les 413,3 milliards de cette loi de programmation militaire représentent une hausse de 40% par rapport à la précédente. Ils doivent notamment permettre de moderniser la dissuasion nucléaire. Trente milliards doivent servir à couvrir l'inflation. Les crédits doivent également améliorer le traitement des troupes et de leurs familles, et permettre de bonifier les conditions des réservistes, pour doubler les effectifs (80 000 volontaires visés pour 2030).

La loi de programmation militaire prévoit aussi d'attribuer 10 milliards pour l'innovation, 6 milliards pour "l'espace", 4 milliards pour le "cyber" et 5 milliards pour les drones. Le Rassemblement national, les Républicains et le groupe indépendant Liot ont soutenu le texte, tandis que les socialistes et les écologistes se sont abstenus. La loi doit maintenant être examinée par le Sénat. L'exécutif espère une adoption définitive avant le 14 juillet.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.