Beyrouth : la marine française apporte son aide

Jeudi 13 août, huit jours après l’explosion, la ministre des Armées, Florence Parly s’est déplacée à Beyrouth (Liban). Le porte-hélicoptères français “Tonnerre” doit arriver dans la capitale libanaise vendredi 14 août. Le journaliste Benjamin Delombre est en direct de Beyrouth pour faire le point sur la situation.

FRANCE 3

“Le porte-hélicoptères français devrait débuter ses opérations de débarquement demain (vendredi 14 août) en fin de matinée. Avant cela, il faudra néanmoins que les plongeurs démineurs du navire sécurisent l’accostage dans ce qui reste du port de Beyrouth. Dans ses cales, le tonnerre transporte bien évidemment de l’aide alimentaire, des rations militaires et de la farine donnée par les meuniers de France", explique le journaliste Benjamin Delombre en direct du port de Beyrouth.

350 militaires participeront aux opérations de déblaiement dans le port

“‘Le Tonnerre’ transporte aussi des matériaux de construction comme du plâtre, car le Liban en manque. Demain, des hommes débarqueront aussi : 350 militaires qui participeront aux opérations de déblaiement dans le port. C’est une tâche absolument colossale”, conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
La ministre des Armées Florence Parly en visite dans la capitale libanaise Beyrouth, le 13 août 2020.
La ministre des Armées Florence Parly en visite dans la capitale libanaise Beyrouth, le 13 août 2020. (JOSEPH EID / AFP)