Argent public : l'armée française peine à vendre ses casernes

France 2 enquête sur le trésor en péril de l'armée. Des domaines, des casernes, des bâtiments parfois de prestige, vendus par l'armée française.

FRANCE 2
Qui est le premier propriétaire foncier de France ? C'est le ministère de la Défense. Économie oblige, il doit se séparer de certains biens. Dans ce grand "Monopoly" de l'armée, sont à vendre : une caserne en Lorraine à deux millions d'euros ou un hôtel particulier en plein coeur de Metz à 800 000 euros. Pas toujours de bonnes affaires, car la vente de ces bien hors-normes est souvent complexe.

6 000 hectares à réaffecter

Dans le 7e arrondissement de Paris, un quartier huppé de la capitale, l'îlot Saint-Germain, l'ancien siège du ministère est à vendre. Un ensemble haussmannien de 35 000 mètres carrés. Prix de vente de ces bureaux : 350 millions d'euros. La mairie de Paris s'y intéresse pour y créer des logements sociaux et compte bien faire baisser les prix. En dehors de Paris, les biens de l'armée sont souvent difficiles à vendre. Bases aériennes, anciens logements ou bâtiments techniques, 6 000 hectares doivent être réaffectés.
 
 
Le JT
Les autres sujets du JT