Viticulture : le vin bio se développe de plus en plus

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Agriculture : le vin bio se développe de plus en plus
France 3
Article rédigé par
J.Coulais, B.Girodon, Y.Saidani - France 3
France Télévisions

Plusieurs viticulteurs décident d’opter pour une production bio. C’est notamment le cas de Nea Berglund, qui n’utilise plus de pesticides dans son domaine bordelais. 

Les méthodes de travail continuent d’évoluer chez les producteurs de vin. Dans ce domaine bordelais, on n’entend que les bruits des sécateurs, pas ceux des tracteurs. Au moment où elle a récupéré l’exploitation familiale, Nea Berglund a décidé de passer au bio. Elle n’utilise plus de pesticides dans sa production. Et ce n’est pas un cas isolé : les surfaces cultivées en bio ont presque triplé, passant de 50 000 hectares en 2010 à 137 000 en 2020. 

Une production fragile

Il est parfois difficile de produire du vin bio. L’année dernière, Nea Berglund a perdu presque la moitié de sa production. La cause ? Le mildiou, une maladie, mais aussi les nombreux aléas climatiques. Elle se rassure avec la possibilité que son vin obtienne le label bio en mars prochain, ce qui pourrait attirer des consommateurs supplémentaires. Ce type de produit séduit de plus en plus de personnes. Un caviste bordelais s’est spécialisé dans le vin bio et a vu son chiffre d’affaires doubler en dix ans. Depuis 2010, le marché du vin bio a été multiplié par quatre, se rapprochant en 2020 du milliard d’euros de chiffre d’affaires. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agriculture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.