Vin français : Bruxelles et Washington ont quatre mois pour trouver un accord définitif

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Vin français : Bruxelles et Washington ont quatre mois pour trouver un accord définitif
France 3
Article rédigé par
G-A.Dolz, M.Perrier, B.Djaouti, C-M.Denis, C.Heudes, P-M. De la Foata - France 3
France Télévisions

Les États-Unis et l'Union européenne ont trouvé un accord : un moratoire de quatre mois sur les taxes européennes. C'est le soulagement pour les viticulteurs. 

Les taxes américaines sur les bouteilles de Florence Veilex, viticultrice, sont levées. "C'est un vrai soulagement, c'est une très bonne nouvelle pour la profession, on va pouvoir retrouver notre niveau de vente de 2019", explique la viticultrice. Depuis octobre 2019, son vin était surtaxé de 25 % aux États-Unis, victime collatérale d'un vin conflit entre Bruxelles et Washington. 

"Des efforts commerciaux très importants" 



Florence Veilex était très pénalisée car elle exporte un quart de sa production outre Atlantique. Ces 18 derniers mois, la viticultrice avait dû baisser ses prix de plus de 10 % pour conserver ses clients américains. "On a renié notre marge de manière importante, pour garder nos clients ont a fait des efforts commerciaux vraiment très importants", rapporte l'intéressée. En outre, les exportations de vin français ont chuté de 18 % vers les États-Unis. Bruxelles et Washington ont désormais quatre mois pour trouver un accord définitif. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.