Cet article date de plus d'un an.

Vin : de mauvaises vendanges à cause du gel et du mildiou

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Vin : de mauvaises vendanges à cause du gel et du mildiou
France 2
Article rédigé par
D.Sebastien, C.Pain, A.Delabre, J-P.Rivalain, France 3 Marseille - France 2
France Télévisions

Entre les épisodes de gel, la sécheresse, les incendies et le mildiou, il est difficile pour les viticulteurs d’être optimiste cette année. Les vendanges s’annoncent mal, et pourraient être réduites de plus d’un quart.

En ce mois d’août 2021, ce sont les premiers coups de sécateurs pour des vendanges historiquement mauvaises. Sur un domaine du Vaucluse, les rendements sont très faibles, à cause, du gel du printemps dernier. On a 20 % de raisin par rapport à l’année dernière”, confie Anne-Sophie Marseille, du domaine de Chantegut-Sarrians.

En plus du gel, les vignerons doivent faire face au mildiou

C’est la même situation pour un vigneron de l’Hérault. Là aussi, à cause du gel, la récolte est en chute libre, 15 % seulement par rapport à une année normale. Il y a tellement peu de raisins, qu’il va falloir vendanger à la main plutôt qu’à la machine avec un surcoût très important à l’hectare. Dans le Beaujolais, les responsables d’une coopérative font le tour de leurs parcelles avant des vendanges qui auront lieu en septembre. Ici, en plus du gel, les vignerons doivent faire face au mildiou, un champignon dû à l’humidité.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.