Vignobles : un dispositif permet de lutter contre la grêle

Les intempéries ont fait de gros dégâts dans les vignobles en cette fin du mois de mai. Dans le Bordelais, près de 3 000 viticulteurs ont quasiment tout perdu. La région de Cognac et la Champagne ont aussi été très touchées. Mais un dispositif permet de lutter contre la grêle.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Les appellations viticoles de la vallée du Rhône craignent les orages. Elles savent qu'un tiers de la vigne destinée au cognac a été durement touchée par la grêle en Charente. Pour tenter de se protéger, des vignerons du Rhône se sont équipés d'un nouveau système. Des sels de calcium vont se disperser dans le nuage. Ils sont transportés jusqu'à 600 mètres d'altitude par des ballons gonflés à l'hélium et équipés d'un système électronique de mise à feu.

200 000 euros d'investissement

Cette technique permet de déclencher de la pluie plutôt que de la grêle. La soixantaine de vignerons locaux est engagée dans ce système collaboratif. Ils ont placé 26 postes de tir sur un diamètre d'une trentaine de kilomètres. En cas d'orage, les viticulteurs sont alertés directement sur leurs téléphones. Ce dispositif se veut écologique et a requis 200 000 euros d'investissement pour une cotisation annuelle de 20 à 120 euros l'hectare selon l'appellation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des vignes endommagées par la grêle à Saint-Emilion (Gironde), le 25 avril 2018.
Des vignes endommagées par la grêle à Saint-Emilion (Gironde), le 25 avril 2018. (PHILIPPE ROY / AURIMAGES / AFP)