VIDEO. Trois choses à savoir sur le gaspacho

À l'origine, il n'y avait même pas de tomates dedans.

BRUT

Le vrai gaspacho ne contient pas de tomates

Le tout premier gaspacho de l'histoire du gaspacho ne contenait absolument pas de tomates. "Le gaspacho existait déjà avant le 16ème siècle et à cette époque-là on ne connaissait pas la tomate", explique Fernando Huidobro, président de l'Académie de la Gastronomie Andalouse.

Un plat à base de restes

Traditionnellement, le gaspacho était une soupe froide faite à base de restes de nourriture. Le mot "gaspacho" vient en effet du mot "caspicias", qui signifie "restes". "À l'origine, c'était un repas de paysans pour se nourrir et reprendre des forces pour continuer à travaille", raconte Fernando Huidobro. Tout ce qui était à portée de main… finissait dans le gaspacho.

Dans le gaspacho de tomate… le concombre est moins important que l'eau et le pain

"Les ingrédients essentiels pour le gaspacho de tomate tel qu'on le connaît sont la tomate, l'huile, l'ail, le vinaigre, puis comme première option, l'eau", explique Fernando Huidobro. Le pain a aussi toujours eu son importance. "De nos jours, ce n'est plus le cas, pour des raisons liées à la prise de poids", explique Fernando Huidobro. Enfin, ce débat entre les pro-concombre et les anti-concombre a été relancé par une discussion entre les chefs Dani García et José Andrés.

VIDEO. Trois choses à savoir sur le gaspacho
VIDEO. Trois choses à savoir sur le gaspacho (BRUT)