Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Pendant 20 jours, Tyson Steele a survécu dans le froid polaire de l'Alaska

Publié
Durée de la vidéo : 7 min.
Il ne doit sa survie qu'à un "SOS" géant tracé dans la neige. Après avoir perdu sa maison dans un incendie, Tyson Steele a survécu pendant 20 jours dans le froid polaire de l'Alaska, avec l'espoir que quelqu'un vienne le sauver. Il raconte.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Il ne doit sa survie qu'à un "SOS" géant tracé dans la neige. Après avoir perdu sa maison dans un incendie, Tyson Steele a survécu pendant 20 jours dans le froid polaire de l'Alaska, avec l'espoir que quelqu'un vienne le sauver. Il raconte.

Tyson Steele vivait dans une cabane au fin fond de l'Alaska. Âgé de 30 ans, il y résidait volontairement éloigné du monde. Mais après l'incendie qui a détruit sa maison, il a dû affronter l'impossible et a passé vingt jours dans le froid polaire de l'Alaska. "J'ai tout perdu et je suis juste assis là à réfléchir et me demander ce que je vais faire", raconte-t-il. Le premier réflexe de l'agriculteur a été de sauver son chien. "Je me dis qu'il est parti mais je n'en suis pas certain parce qu'il y a beaucoup de flammes tout autour de moi et à ce moment-là, le toit s'effondre", confie Tyson Steele. 

Très vite, c'est surtout sa propre survie qui est devenue une priorité : "Je n'ai qu'une seule boîte de conserve pour le petit déjeuner et une autre pour le dîner pendant environ 30-35 jours", souffle Tyson Steele. Pour s'abriter, il s'est construit une grotte de neige. Puis, c'est vers le huitième jour que lui est venue l'idée de dessiner un SOS géant dans la neige. C'est finalement son pilote qui, inquiet par la vague de froid, a préféré appeler la police qui est venue le chercher en hélicoptère. "C'était dur de voler dans l'hélicoptère et de voir tout ce que j'avais, c'était ma maison et je la quittais", raconte l’agriculteur.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agriculture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.