Cet article date de plus de deux ans.

Vidéo La sensitive, une plante aux mécanismes de défense surprenants

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Des feuilles qui se replient dès qu'on les touche, qui se referment à la nuit tombée pour se protéger. C'est le mécanisme de défense étonnant de la sensitive.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Des feuilles qui se replient dès qu'on les touche, qui se referment à la nuit tombée pour se protéger. C'est le mécanisme de défense étonnant de la sensitive.

La mimosa pudique aussi appelée la sensitive est une plante tropicale originaire d'Amérique latine. Pouvant atteindre jusqu'à un mètre de haut dans la nature, la sensitive est une plante rampante aux capacités étonnantes, notamment ses capacités de défense. Pour se protéger, ses feuilles se replient la nuit ou lorsqu'elles perçoivent une stimulation tactile. Pour cela, des cellules spécialisées peuvent évacuer rapidement l'eau qu'elles contiennent. Selon Stefano Mancuso, chercheur en biologie végétale, ce mouvement n'a rien d'un réflexe conditionné "puisque la feuille se rétracte (…) uniquement si on la touche."

Un système nerveux stupéfiant

Ce mécanisme de défense complexe présente des similitudes de fonctionnement avec le système nerveux. Bien que dépourvue de neurones, la sensitive a en effet une bonne mémoire. Confrontée à un nouveau stimulus, elle se replie. Mais si celui-ci se révèle inoffensif, elle ne réagira pas en cas de nouveau contact. Une information qu'elle peut retenir environ un mois, une performance supérieure à celle de l'abeille. 

Les racines de la sensitive sont tout aussi intrigantes : celles-ci ont une odeur particulièrement nauséabonde. Elle s'explique par des micro-sacs contenant des composés soufrés. Des composés qui pourraient peut-être représenter "une partie de son système chimique de défense, activé lorsqu'elle est exposée à un prédateur souterrain."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agriculture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.