VIDEO. "Ils ont fini de l'assassiner" : Fabian Tomasi, symbole de la lutte contre le glyphosate, s’est éteint

Fabian Tomasi était le symbole de la lutte contre le glyphosate en Argentine. Il vient de mourir à l'âge de 53 ans, le 7 septembre 2018.

Voir la vidéo
BRUT

"Ils ont fini de l'assassiner. Fabian était malade depuis plus de dix ans. Il s'empêchait de mourir pour pouvoir dénoncer la pratique agricole génocidaire qui l'a détruit", raconte Medardo Avila, membre du Réseau des médecins des villages fumigés. L'Argentin Fabian Tomasi est mort le 7 septembre. Il a pendant de longues années, été exposé au glyphosate.  

Des conséquences graves sur la santé

Fabian Tomasi était chargé de remplir d'herbicide les réservoirs des avions de fumigation dans la province d'Entre Rios. Chaque jour, il manipulait les bidons à mains nues.

Au fil des années, il a perdu sa masse musculaire et une partie de la mobilité de ses mains. "Cela signifie que personne ne sera épargné, comme je l'ai dit et le répète, toutes les terres que nous avons ne seront pas suffisantes pour enterrer autant de morts", prévenait Tomasi.

Une utilisation mal encadrée

En Argentine, le glyphosate est massivement utilisé notamment dans la production de soja OGM qui a explosé depuis les années 1990. Avec 3,5 millions de tonnes produites chaque année, l'Argentine est le troisième producteur mondial de soja OGM derrière les États-Unis et le Brésil.

Problème : le gouvernement n'encadre pas l'utilisation des pesticides. Ce sont les provinces et les maires qui doivent s’en charger.

VIDEO.  \"Ils ont fini de l\'assassiner\" : Fabian Tomasi, symbole de la lutte contre le glyphosate, s’est éteint 
VIDEO.  "Ils ont fini de l'assassiner" : Fabian Tomasi, symbole de la lutte contre le glyphosate, s’est éteint  (BRUT)