Vidéo Vague de froid : dans le Tarn-et-Garonne, un arboriculteur perd 90% de sa récolte

Publié Mis à jour
Vague de froid : dans le Tarn-et-Garonne, un arboriculteur perd 90% de sa récolte
Article rédigé par
M.-C.Delouvrié, O.Combe, S.Henry - France 2
France Télévisions

Dans la nuit de samedi à dimanche, la vague de froid qui a touché la France a maintenu éveillés nombre d'arboriculteurs craignant que leurs arbres fruitiers ne gèlent. Reportage à Moissac.

À Moissac (Tarn-et-Garonne), l'arboriculteur Maurice Andral a perdu 90% de sa récolte dans la nuit du dimanche 3 avril, en raison de la vague de froid qui touche la France. Pour lui et ses 15 salariés, c'est une catastrophe. Il a subi le gel de ses cultures pour la seconde année consécutive. "Une chose que je n'avais jamais connue depuis que je suis arboriculteur", raconte-t-il.

Les températures pourraient encore baisser

Pourtant, Maurice Andral et ses employés se sont battus toute la nuit du 3 avril dans leur verger pour protéger les cultures. Ils ont allumé 1 000 bougies pour limiter l'impact du gel sur les arbres. La nuit lui aura couté plus de 5 000 euros d'investissements. Seuls ses pommiers semblent avoir résisté, grâce à l'aspersion d'eau qui a permis d'enfermer la fleur dans la glace. L'épisode de gel n'est toutefois pas terminé. Les températures, qui ont atteint -4 degrés dans la nuit du 3 avril, pourraient encore baisser dans la nuit du 4.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.